samedi, 06 octobre 2018 11:32

Raid de la Presqu'ile d'Hérouville : journée Corporate

Cohésion, team building. Pour être franc, peu de participants semblaient forcés par une quelconque direction pour affronter les 6 ou 7 épreuves de ce Raid de la presqu’île. Des volontaires prêts à mouiller le maillot entre collègues/amis pour changer de la réunion Corporate. Les cris de guerre se révélèrent plus ou moins hésitants mais le soleil normand et le sourire accueillant des bénévoles des clubs ont achevé de motiver les collègues pour se dépouiller pour leur team.

 

Des collectivités, de grosse boites ou des petites locales qui jouent le jeu. Un couple complètement improbable constitué de Brice de Nice et d’un clone de Sœur Marie-Thérèse. Autant dire que tout le monde n’est pas venu pour la performance. Le dépassement de soi pour le groupe ok, mais en se poilant et pas sous la pression du chrono, SVP.

Joli babycass de Soeur Marie-Thérèse. 

Otis lisant les consignes, assis sur le quai de la baie de la presqu’ile, sans perdre son temps et c’est parti pour ce challenge multi activités.

Les caractères et rôles dans les équipes professionnelles se dégagent aussitôt. La timide récemment intégrée qui n’ose pas se lâcher et dévoiler un enthousiasme qu’elle veut , la meneuse joyeuse qui encourage à tout va sans se soucier des regards des autres, le sportif qui se transforme en bête de course dès qu’il est dans un groupe, …

On lâche les chevaux là ! 

En fait, pour le manager, le sport est un révélateur meilleur marché que l’alcool :o)

Aux côtés des archers locaux, les conseils prodigués par les profs ès Guillaume Tell et par une star locale, le champion de France de Barbe, ces conseils sont dévorés avec attention pour éviter l'escalope habituelle sur l'avant bras qui vous rappelle, s'il en est besoin, que vous n'avez aucune technique, ni aucune protection en cuir et que vous n'avez pas tout bien écouté aux dites consignes. 

Résultat de recherche d'images pour "caennais champion de barbe"

Tire avec les stars  à Hérouville avec un archer pas inconnu de la presse people des pileux (crédit photo @KF Studio 157)

 

Les groupes d'orienteurs se dispatchent déjà dans les bosquets pour débusquer des balises et des gallinettes cendrées. Ce qui se passe derrière les bosquets reste derrière les bosquets mais les cris de joie et autres manifestations tribales de satisfaction laissent place à l'imagination de tout bon badaud. 

A deux pas, les tours de pistes s'enchaînent à grands coups de pignons de 12. Le temps clément épargne les belligérants d'une refonte totale du maquillage et de la garde-robe, c'est bien dommage pour les clichés qui pourraient dans le cas d'une bonne averse eud'chez nous s'apparenter à de bons clichés de Paris-Roubaix. Tant pis...

Résultat de recherche d'images pour "paris roubaix"

Cela aurait été plus complexe de distinguer l'équipe du CD14 de celle du Crédit Agricole, non ?

Le barnum gronde d'encouragements autour des 4 avirons déployés face à un écran pour s'affronter à grands coups de secondes simulées sur les poussées hardies mais non aquatiques. Une nouvelle fois, la stridence est infernale, plus que la cadence ou que la puissance, mais la cohésion est là et servira dans les semaines à venir à se serrer les coudes quand les délais du projet hyper méga important pour le client Tartenpion ne pourront être tenus.

 

 

Si souvent aux manettes et à l'organisation, il était délicieux de voir l'équipe Hérouvillaise s'adonner aux ateliers 

 

 

Dernière modification le mercredi, 10 octobre 2018 14:11

Contact

06.84.04.46.44
  bienvenue@labulle.club

FAX en congé

Minitel en réparation