USO Mondeville Tennis de Table : L'avenir est féminin

Croisée des chemins entre une N2 masculine qui reglisse en N3 et une N3 féminine qui jouera la montée début mai. Fin d'une belle aventure pour la bande à Damien Douine en N2. Maintenus à la mi-saison, cette phase 2 leur aura été fatale et c'est sur un cinglant 8/0 à la maison qu'ils enterrent leur dernier soupçon de chance de se maintenir. Trop forte pour eux, cette équipe de Saint-Pierre ! Sur les tables à côté, les 3 blondinettes et la grande soeur Chloé Guillaume laminent une équipe de Saint-Maur pourtant supérieure sur le papier.

 La veille, on l'avait croisé dans les travées du Gymnase Rufa, venu regarder l'équipe phare du coin en ProB se faire ramasser contre Metz, fanny. Alban Caroff n'avait plus la foi ce samedi dans cet ultime match contre un espoir Français, Thibault Poret. "Il aurait dû me mettre 3 sets 0. C'est compliqué de se motiver à 6/0." Voici Alban fanny aussi car Mondeville s'incline 8/0 et perplexe sur la perspective de rejouer en N3.

Alban Caroff n'a pu venir à bout du jeune Thibault Poret, cadet  en équipe de France

Idem chez Damien Douine, peu épargné par les pépins physiques cette année. Bien sûr, les Mondevillais ont eu des éclats cette année avec de belles perfs pour le leader Caroff, pour Thibault Parment en mi saison mais l'effectif était trop juste pour perdurer à ce niveau. Les gaillards sont magnanimes et tournent inexorablement leur regard paternel vers les minimoys Cléa, Jeanne et Maya.

Respirant la belle histoire à son commencement, ces 3 blondinettes, qui prennent 10cm et 3 classements tous les 6 mois, n'ont pas fini leur ascension. Les 2 Flériennes Cléa De Stoppeleire et Jeanne Robbes ont rejoint Maya Douine au club et au collège Langevin de Blainville pour intégrer le Pôle espoir local. Pas possible d'oublier la pétillante mais ancêtre Chloé Guillaume (20 ans, rendez-vous compte !!) qui joue le rôle de grande soeur et doit sans doute aider à réviser les cours de maths de 6ème et 5ème mais les 3 jeunes collégiennes franchissent pas à pas les étapes pour vivre leur passion pleinement.

 

Chloé Guillaume, morte de faim, a cédé contre Hong An Nguyen

Elles ont atomisé tout le monde pendant cette phase 2 mais la prochaine rencontre qui les opposera à La Romagne promet son pesant de "têtes brûlées". La Romagne est invaincu également et propose une équipe on ne peut plus hétérogène : une joueuse N°136, une autre N°175 et 2 joueuses moins redoutables. Un défi sympa pour ces demoiselles qui pourront jouer libérées contre les numérotées et qui auront des doubles bien cruciaux à négocier.

Damien Douine, pleinement replongé dans son rôle d'entraineur nous confirmait "Elles auraient le niveau pour évoluer en N2, elles perfent à 17, à 16 et progressent sans cesse. L'équipe entière s'entend super bien et elles sont adorables. C'est clair qu'il y a sans doute de belles pages à écrire." 

Et à la fin de l'envoi, je touche !  On souhaite à Maya Douine de rejoindre le Lycée Rostand  pour travailler sa garde

Alors on se prend à rêver que, dans 3 ou 4 ans, ce petit groupe referait vibrer la salle de Mondeville comme il y a 10 ans du temps où les rencontres européennes ou les joutes de ProA jouxtaient les matchs pro de Basket... 

Et on y croiserait Yuan Zheng, en spectatrice ... 

D'ici là, laissons le temps à ces demoiselles de grandir et vivre leurs expériences d'interclubs. Ce match contre La Romagne pourrait être la première pierre d'une belle histoire.

Jeanne Robbes, Chloé Guillaume, Maya Douine et Cléa De Stoppeleire ont vraiment de faux airs de mousquetaires (Crédit Photo : Thibeault Scipion)

 N2 Hommes avant la dernière journée :

 

 

N3 Dames avant La Romagne

 

 

Connectez-vous pour commenter

Contact

06.84.04.46.44
  bienvenue@labulle.club

FAX en congé

Minitel en réparation