mardi, 16 octobre 2018 15:07

Badminton N2 : Caen aux petits oignons

B Lamirault, en mode objectif Play-offs B Lamirault, en mode objectif Play-offs

Formalité pour l’équipe ? Caen a fait respecter son leadership face à une équipe de Fougères bien connue mais diminuée. Victoire 7/1 qui conforte les caennais à la première place. Avec en toile de fond une belle intégration d’Anaïs Lelong et un soupçon de déception de ne pas accrocher le bonus offensif  (en cas de victoire 8/0).

Composition d’équipe audacieuse en double dames avec l’association de Céline Heude et d’Anaïs Lelong. Monika Radovska n’est alignée que sur un match de simple. Le capitaine Fougérien nous confia, un brin désabusé : « Quand on voit ce que Caen aligne en 2ème mixte avec Antoine Bébin et Lison Mesnil-Perret, c’est compliqué pour nous ! ». D'autant plus que sur le banc de Fougères, mouronnait un des 3 frangins Scrabble (Rosczcypala, peut monter à 92 points bien placé), doté d'une très belle attelle (on n'a pas vérifié mais il serait écrit dessus "m'en fous, je suis gaucher !", en hommage à Albert Dupontel). Dur sur le papier pour le club du pays.

 

 

PAs vraiment le moment de faire une Tomate mais l'on respecte les  habitudes de concentration

Les 2 doubles lanceront idéalement Caen avec une victoire tout en maïtrise de la paire Baptiste Lamirault/Gaetan Heude. Ce dernier semble bien se remettre de son genou capricieux. Quant au Double dames, c’est une vice-championne d’Europe vétéran, Céline Heude, qui officiait comme taulière auprès de A. Lelong. Pari réussi avec un 2/0.

J'ai oublié d'éteindre l'aspirateur !

Antoine Bébin ne fit qu’une bouchée d’un Daniel Roszczypala pas toujours digeste mais qui se disait hors forme. Lison Mesnil-Perret dévorait tout cru Youna Godard pour un 4/0 gourmand.

Un jour, on aura nos silhouettes sur le mur bleu du gymnase, Anaïs  !

Monika Radovska, fan de Klougs et de skābēti kāposti, n’était pas en reste pour ne laisser que des miettes à Constance Ledru. Par contre, sur l’autre terrain, Edouard Lepareur se faisait croquer par un Thomas Roszczypala pas rassasié des feintes du caennais. Fini le bonus offensif mais demeuraient les 2 mixtes pour conclure proprement la rencontre.

Monika qui était  Ok, qui était  BALTE  bref qui était IN, ce samedi en simple dame

En toute logique, les Caennais, repus, raflaient les 2 derniers matchs sans trembler devant des Bretons en indigestion manifeste. La venue de Joel Bruneau et Aristide Olivier s'est faite en catimini mais force est de constater que ces 2 là aiment tous les sports ...

Mission remplie, tête de poule atteinte, Céline Heude nous confiait que le groupe prenait bien en cette saison et que l’expérience des play-offs de l’an dernier devaient renforcer cette envie d’y retourner, avec plus de bonheur.

Où croyez vous que cette soirée finit ? Au resto bien sûr !! Prochaines rencontres à Lillebonne puis à Guichen avant de recevoir de nouveau mi-décembre les dauphins actuels de Flume Ille.

 

 

Lu 1503 fois
Connectez-vous pour commenter

Contact

06.84.04.46.44
  bienvenue@labulle.club

FAX en congé

Minitel en réparation