mardi, 25 septembre 2018 16:53

Volley N2 : le VCH trouve la faille de Saint-André

Quelques saisons d’assise en N2 vous changent un groupe. Le Volley club d’Hérouville a savouré le bonheur d’entamer cette année supplémentaire à domicile, contre un club largement à sa portée et sans personne à l’infirmerie. Le collectif a récité au diapason une belle partition pour se défaire sans trop trembler d’une équipe Nordiste hésitante. 3 points pris et beaucoup de voyants au vert, dont celui de l’ambiance, pas des moindres.

Evidemment, quand tout va bien, tout le monde sourit mais ce qui ressort de ce match inaugural, c’est justement la façon positive de se sortir des moments faibles. Dans le premier set, il n’y en eut point de moment faible. Survolant les débats, le VCH a offert un récital en attaque et a profité d’une réception désastreuse de St André.

On savait l’arme létale que constituait Nicolas Moudingo au centre. L’équilibre trouvé en répartition sur les ailes entre Bastien Barraquet, Niels Philippe Daniel et Antonin Desheulles semble satisfaire tout le monde et décharger mentalement le préposé à la pointe.

Niels Philippe-Daniel a faim de volley et insuffle beaucoup d'enthousiasme dans la team bleue

Néanmoins, une réception désastreuse ne pouvant durer éternellement, St André s’accroche et prend même quelques longueurs d’avance à 16/12. C’est le moment rêvé choisi par l’arbitre pour poser un temps mort technique.

Pas l’once d’un écho de bronca de la part de Benjamin Meuriot au coaching. Le nouveau père de famille semble garder son énergie pour récupérer de nuits difficiles et ne monte pas dans les tours. La sagesse présentée par le VCH sur le banc se transcrit par beaucoup plus d’attention sur le premier contact au retour et Hérouville marche de nouveau sur son adversaire du jour.

Moment gênant de Sam Haddek avec de l'eau, juste après son absence de placement

Bastien Barraquet est impressionnant d’efficacité en attaque et varie angles, puissance et pognes d’en face pour enquiller les points. 25/21 au final après une scène cocasse du libéro délivro Sam Haddek qui se perd dans ses changements et demeure sur le terrain, 7ème homme assumé, bonhomme rose assumé aussi mais il va falloir sortir maintenant !!

Bastien Barraquet en plein love s'apprête à violenter la gonfle

 

Ce troisième et dernier set va ressembler au deuxième avec un sursaut de St André semblable au canard à qui on coupe la tête mais qui court encore. Le coup de grâce sera donné par une fixe arrière des plus délicates de l’inaltérable Moudingue.

Sous ses airs de doux dur se cache un poète des temps moderne, Nicolas Moudingo

3 sets secs, un verre de l’amitié et un retour en minibus pour les Andrésiens qui vont souffrir cette année. Côté Normand, on attend avec impatience la confrontation avec une équipe qui pique et qui plante pour voir le comportement de la nouvelle mouture.

Exempts ce We, les Hérouvillais iront dans 15 jours dans l’antre Reims visiter les caves Mumm et la salle locale face à une équipe elle aussi victorieuse 3/0 de son premier match.

Alors Champagne Messieurs et honorez la BULLE !!!

Contact

06.84.04.46.44
  bienvenue@labulle.club

FAX en congé

Minitel en réparation