mardi, 10 avril 2018 14:26

Kayak Polo N1 : le gratin à Thury

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Certains nous ont certifié que l'écho des 10 000 spectateurs se faisait encore entendre dimanche à Thury-Harcourt. Les championnats du Monde de Kayak-Polo avaient été en 2014 le plus gros succès de la discipline avec un engouement historique et un titre final pour l'équipe de France masculine.

Ce WE,Thury-Harcourt traspyrait le polo et quand on sait que les équipes françaises comptent parmi les meilleures du Monde, on vous laisse imaginer l'intensité des débats. Une équipe du Collectif du Calvados en N1 Féminine côté demoiselles, Pont d'Ouilly et Thury côté garçons avec un bilan équilibré pour les 3 équipes du département.

Non, vous n'êtes pas dans une compétition de body-building ou dans une émission de téléréalité qui relaterait les pérégrinations d'américains sur l'Orne. Pourtant, les jeunes poloïstes ont tout d'athlètes surpuissants pour les garçons et athlétiques pour les filles.

Le poloïste est assez primaire, il n'a que deux états :

En dehors de l'eau, il se fend la poire et affiche une banane raffraichissante avec son équipe. Dans l'eau, il devient un combattant protégeant son ballon et son but comme un mort de faim ou sprintant pour filer vers le but adverse.

Loin de nous l'idée de simplifier autant mais cette folle ambiance de 2014 où l'équipe de France avait triomphé avec 4 médailles a tellement marqué les esprits que l'occasion de replonger dans cet univers tombait à point en ce dimanche.

 Pour l'histoire, la vidéo de la finale France/Allemagne, dantesque et heureuse !!

10 équipes de N1 Féminine, autant pour la N1 masculine et de grands noms : Montpellier le ténor actuel Champion de France en titre et bien sûr les Manchois de Condé sur Vire, dont le CV prendrait un article entier.

François Barbey, le héros local, ayant pris sa retraite après son 3ème titre de Champion du Monde à la maison s'est mué en entraîneur du collectif féminin.

Idem pour Maxime Gohier qui gère dorénavant le groupe France et qui avait le loisir d'avoir la quasi totalité de son effectif représenté dans les bassins.

 

Kayakistes, Handballeuses, lutteuses et gymnastes, le polo, un sport complet !!

Le bilan comptable se révèle bon pour les filles du collectif du Calvados avec 3 victoires et 2 défaites. Elles achèvent donc cette phase aller du championnat 5ème sur 10, bien campée pour le maintien. Eloïse Frigot termine également 2ème buteuse du championnat avec 18 buts.

Au vu de la jeunesse du groupe, on peut nourrir de belles ambitions pour les années à venir !! Faustine Grandin  et Camille Meyer ayant goûté à la sélection française, on risque d'entendre parler en bien encore longtemps de ces jeunes femmes.

 

Une horde de pagaies va se dresser devant le tireur. Dommage !

Côté mâles, Thury et Pont d'Ouilly partageaient la douleur ou l'honneur de jouer contre Montpellier et sa kyrielle d'internationaux. Si Thury s'est limité à perdre un set de tennis 6/1, Pont d'Ouilly a poussé jusqu'à un score de pétanque 13/1. Trop dur face à ces monstres...

L'autre match délectable résidait en un derby entre les 2 équipes. Au couteau, Thury l'emporte 5/4 et pourra chambrer pendant quelques mois jusqu'à leur prochaine confrontation.

Au final, Thury pointe à la 5ème place tandis que Pont d'Ouilly est 9ème. 

Justin Aumont se classe 8ème meilleur marqueur avec 15 réalisations.

 

Prochaines occasions de voir du Kayak Polo de haut niveau : 2 et 3 juin à Condé sur Vire pour la suite du championnat ou 27 et 28 octobre pour les finales de Coupe de France.

 

 

Lu 4377 fois Dernière modification le mercredi, 11 avril 2018 09:42
Plus dans cette catégorie : « Canoë-Kayak : Hérouville-Caen
Connectez-vous pour commenter

Contact

06.84.04.46.44
  bienvenue@labulle.club

FAX en congé

Minitel en réparation